Site Opale Sud

Pour pouvoir visualiser l'animation, vous devez télécharger le plugin Adobe Flash Player.

Airon-Notre-Dame Airon-St-Vaast Berck-sur-Mer Colline-Beaumont Conchil-le-Temple Groffliers Rang-du-Fliers Tigny-Noyelle Verton Waben
                                                

Vous êtes dans : Accueil A la Une Visite guidée du Cinos - Deuxième partie

Visite guidée du Cinos - Deuxième partie

Logo Cinos

Suite du chapitre précédent.

Pour cette deuxième partie de la visite du complexe cinématographique, Mr Roussen (architecte du cabinet d’architecture Roussen et Savarino) se fait guide et commence bien évidement par commenter l’aspect visuel de l’entrée principale (ouverte sur la rue Alfred Lambert).

 

La façade

La division visuelle se fait sur les matériaux choisis et est représentative du fonctionnement du Cinos :

  • Côté droit, la façade est composée de structures aluminium perforées (en rappel de la pellicule de film) et renvoie à l’image administrative et fonctionnelle du cinéma
  • Côté gauche, on retrouve une apparence boisée plus festives et plus spectaculaire qui abrite le cœur même du cinéma et ses trois salles de projections

On retrouve une petite astuce dans l’accès au cinéma, l’utilisation d’une double entrée décalée évitera les courants d’airs pour un meilleur confort d’attente dans le hall.

Dans le cadre des travaux, hormis l’éclairage à poser sur la partie boisée, le caractère extérieur de la façade est pour ainsi dire terminé.

 

Le hall d’entrée

L’espace est traversé de part en part d’un courant lumineux qui prend sa source dans l’étendue vitrée de l’avenue René Gressier et dès les premiers pas, on adopte une lecture à la fois simple et complète du bâtiment.

Comme annoncé par la fragmentation de la façade en deux zones visuelles distinctes, l’intérieur reprend ce principe esthétique boisé/métallique. Côté gauche, la grande salle est au fond, la petite au milieu et la moyenne en bordure. Côté droit le futur guichet et la cafeteria seront meublés de manière à rappeler ce look aluminium propre à l’administration du cinéma.

Au milieu de la grande allée, un coin détente permettra aux cinéphiles de patienter entre deux séances, confortablement installés autour du mobilier prévu à cet effet (sièges, fauteuils, tables, …).

Avant de pénétrer dans la première salle, Mr Roussen indique que le bâtiment est énergétiquement économique. L’isolation thermique et phonique (suivie par un cabinet d’acousticiens) peut, par exemple, mesurer jusqu’à 45 cm au niveau de la toiture.

 

La salle moyenne

Chaque salle possède une ambiance particulière, ici elle sera feutrée et chaleureuse, la moquette sera grise, les sièges aussi mais avec une légère touche de rouge. Les contours comme pour la plus grande des salles seront pigmentés d’un ocre jaune presque orangé. L’originalité ici réside en un jeu de lumières qui viendra frapper le mur orienté vers la rue Alfred Lambert. Le côté festif de la grande salle se retrouvera dans les couleurs de son mobilier cette fois-ci rouge teinté de gris. Quant à la petite salle elle sera plus sombre pour renforcer sa vocation Arts & Essais.

Quelle que soit la salle, l’accessibilité est au cœur de la réflexion et un jeu imperceptible de pentes et de contrepentes a été entrepris pour faciliter l’accès aux personnes à mobilité réduite. D’ailleurs, point de ségrégation ici puisque des emplacements adaptés à tous types de fauteuils ont été prévus au milieu des sièges plus conventionnels.

 

La grande salle

Le premier coup d’œil donne une impression de grandeur. Prévue pour 300 places, cette salle se dote en plus d’une grande scène pouvant accueillir des spectacles vivants et les mêmes impératifs, comme pour l’ensemble du complexe, ont été consentis pour l’accessibilité.

D’un point de vue acoustique on ressent clairement le travail effectué, le son est sec et sans résonance, idéal pour une expérience auditive de haut niveau.

 

Visite guidée du Cinos - Troisième partie

 

Crédits Mentions légales Webmestre Citeo / eZ Publish © Inovagora
3188.25