Site Opale Sud

Pour pouvoir visualiser l'animation, vous devez télécharger le plugin Adobe Flash Player.

Airon-Notre-Dame Airon-St-Vaast Berck-sur-Mer Colline-Beaumont Conchil-le-Temple Groffliers Rang-du-Fliers Tigny-Noyelle Verton Waben
                                                

Vous êtes dans : Accueil La Communauté de Communes Actualités Pose d’un nouveau dispositif au lieu-dit du Bois des Sapins

Pose d’un nouveau dispositif au lieu-dit du Bois des Sapins

La Communauté de Communes Opale Sud a mis en place, depuis 2014, plusieurs actions sur le Bois des Sapins dans l’objectif de préserver le territoire face au risque de submersion marine.

 

Après la mise en place d’une digue en « bigs bags » puis son rehaussement, les rechargements sédimentaires réalisés en 2015 ont permis de conforter le cordon dunaire et, de par l’effet combiné de l’éloignement du cours de l’Authie ralentissant l’érosion marine, la dynamique éolienne a pu reprendre son action.

Cette dynamique qui consiste à alimenter le cordon dunaire grâce à une plage sèche a été accélérée du fait des rechargements qui ont permis un accroissement du cordon de manière plus rapide.

Alors que début 2014, le cordon dunaire n’était que de 40cm de hauteur, il atteint en mai 2016 2,50 m de hauteur en moyenne.

Afin de tirer parti de cette évolution et permettre la reconstitution à terme d’un cordon dunaire conséquent, la CCOS a souhaité mettre en place des dispositifs légers de gestion de cette dynamique éolienne, dispositif dénommé « filets coco ».

Cette technique a été testée en Gironde depuis la fin des années 1990. Ces dispositifs légers présentent plusieurs avantages : bonne intégration paysagère, biodégradabilité, coût plus faible que celui des ganivelles, facilité de pose.

Début mai 2016, les agents de la CCOS ont donc installés plusieurs dispositifs au niveau du bois des sapins. Les implantations ont été réfléchies au regard de siffles-vent existant ; des vents dominant et en s’appuyant sur les arbres qui génèrent seuls des zones de turbulence.

La démarche se veut progressive. Dès que les dispositifs en place seront comblés, d’autres dispositifs seront ajoutés, rehaussant ainsi le cordon dunaire au fur et à mesure. A l’inverse si certaines implantations s’avéraient peu probantes, les filets seront positionnés différemment.

 

Crédits Mentions légales Webmestre Citeo / eZ Publish © Inovagora
3237.77