Site Opale Sud

Pour pouvoir visualiser l'animation, vous devez télécharger le plugin Adobe Flash Player.

Airon-Notre-Dame Airon-St-Vaast Berck-sur-Mer Colline-Beaumont Conchil-le-Temple Groffliers Rang-du-Fliers Tigny-Noyelle Verton Waben
                                                

Vous êtes dans : Accueil La Communauté de Communes Actualités Le compostage : Inconvénients, conseils et solutions

Le compostage : Inconvénients, conseils et solutions

Le compostage : Qu'est ce que c'est ?

Guide du compostage n°4 : inconvénients, conseils et solutions.

Quatrième partie pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur les éventuels inconvénients que vous pourriez rencontrer lors de l'utilisation d'un composteur, les conseils et les solutions pour y remédier.

 

Sommaire

 

Inconvénients, conseils et solutions

Émanation d’odeur d’oeuf pourri
Excès d’humidité et manque d’oxygène

  • Ajouter des matériaux secs
  • Brasser et aérer en retournant le compost. Par beau temps, laisser le couvercle ouvert afin de favoriser l’évaporation

Émanation d’odeur d’ammoniaque
Excès de matières azotées (notamment tontes de pelouse)

  • Ajouter des matières riches en carbone telles que sciure, copeaux, paille, feuilles sèches, cendres de cheminée (selon la saison), branchages coupés de section inférieure à 1cm

Certains déchets ne se décomposent pas
Les matières introduites dans le composteur sont trop grossières (coquilles d’oeuf, coquilles de noix, branchages, légumes ou fruits)

  • Les briser, broyer ou les réduire en morceaux afin de faciliter l’action des micro-organismes

Apparition d’insectes ou de petites mouches
Des restes de repas non prescrits (viandes, poissons) ou des fruits gâtés ont été introduits

  • Ajouter des feuilles, tontes de pelouse, sciure, copeaux ou branchages fins et recouvrir la surface du compost

La température du compost ne s’élève pas

  • Mauvais rapport carbone/azote
  • Contenu trop sec
  • Manque d’oxygène
  • Excès d’humidité
  • Rééquilibrer l’apport en matières carbonées ou azotées
  • Mélanger, aérer et arroser le compost ou ajouter des matières à forte teneur en humidité (tontes de pelouse, déchets de cuisine, etc.)
  • Brasser, mélanger pour aérer le compost
  • Ajouter des matériaux secs et selon le temps, laisser le couvercle ouvert afin de favoriser l’évaporation

Le temps de décomposition des déchets paraît long
Les micro-organismes se développent progressivement et la nature suit son rythme

  • Pour les personnes pressées d’obtenir des résultats, il est possible d’utiliser des “accélérateurs de compostage”, vendus dans les magasins de jardinage

 

 

Crédits Mentions légales Webmestre Citeo / eZ Publish © Inovagora
5028.72